Côté logistique et projets, toutes vos contributions seront toujours les bienvenues !

Si vous êtes en France et nous sentez trop loin de vous, rapprochez-vous de l’association des Terriens en Chemin et en particulier de Christine (kriska ((a)) club-internet.fr ) ou Claire (claire.moriniere ((a)) yahoo.fr).

Médias, journalisme et internet :

Nous souhaitons faire profiter de nos découvertes et expériences au plus grand nombre, notamment ceux qui ne croient pas que l’on peut vivre très bien autrement et en harmonie avec la nature et les humains.

Pour cela, des compétences très variées peuvent nous aider : rédaction, réseau, mise en page, site internet … Toute aide même petite est la bienvenue ! Vous pourriez … communiquer auprès de médias et journalistes, rédiger un communiqué de presse ou un article pour des revues généralistes ou spécialisées (voyage, alternatives, pédagogie, parentalité …), recevoir des messages et les mettre en ligne sur le site internet, prendre des photographies ou des vidéos, faire un mini-reportage (pas forcément sur nous !), participer à la rédaction d’un site internet, relayer des informations … Vous pouvez chercher de façon autonome à être rémunérés pour cela si vous le souhaitez.

Nous pouvons fournir de la matière brute (enregistrements audios, textes « au fil de l’eau » …), plus ou moins peaufinée selon les besoins.

Ecoles, institutions, fermes et familles pendant le voyage :

Nous aurions besoin d’aide pour trouver et/ou contacter

  • des écoles, médiathèques, instituts etc où proposer nos ateliers et conférences et éventuellement être accueillis pour un séjour,
  • des fermes, grands jardins et lieux alternatifs ou exemplaires où échanger de l’aide contre de la nourriture saine (« bio », sans produits chimiques), avec ou sans hébergement
  • des familles nature offrant une « éducation simple et bienveillante » (inspirées par la revue PEPS par exemple) à leurs enfants avec qui passer un temps riche et ressourçant.

Côté pédagogie, sentez-vous libre de vous approprier le projet de Jardins d’Ateliers des Terriens Malins, d’y puiser des inspirations pour vos animations et projets, d’y proposer des fiches ateliers, d’y partager vos expériences ou autre … Si vous êtes motivés, co-concevons des ateliers, fiches ateliers etc ! Nous avons déjà de la matière à vous transmettre pour peaufiner des ateliers et fiches pédagogiques, notamment grâce à l’atelier de co-conception d’ateliers au lycée Kerplouz initié avec Catherine Chiche.

Esperanto :

Parmi les esperantophones ou esperantophones débutants, nous cherchons de l’aide pour traduire des pages de sites internet, des documents et (mini-)reportages, pour aider des correspondants en herbe, corriger des mini-messages de la mosaïque des cousins terriens, pour nous aider à trouver, contacter et rencontrer des familles, écoles etc sur notre chemin, nous aider à la mise en place d’un site internet aidant des esperantophones débutants à faire découvrir l’Esperanto à leur tour, à rédiger des articles …

Contacts UNICEF et UNESCO :

Nous souhaiterions coopérer ou obtenir des soutiens moraux ou en nature (visas, logement …) de l’UNICEF et/ou de l’UNECO. Nous avons commencé à rédiger des documents de présentation pour cela mais manquons de temps … et de contacts ! D’autres partenariats peuvent être les bienvenus aussi tant qu’ils restent en phase avec nos valeurs et projets.

Argent :

Pour tout ce que nous n’arrivons pas à obtenir directement contre de l’aide etc, nous aurons besoin d’un peu d’argent. Il servira notamment à acheter des visas, à payer une assurance santé ou d’éventuels frais de santé sur place, payer des billets de transport pour les enfants de Damien …


Côté matériel, nous avons encore besoin…

Avec Auriane, nous nous sommes rendus compte que notre tente n’était plus assez grande pour nous trois et les sacoches.

D’autre part, même si nous pensons faire du wwoofing et nous poser plus confortablement en hiver, nous devrons certainement encore passer quelques nuits très froides en tente.

Nous espérons donc pouvoir acquérir u ne tente 4 saisons 4 places et du matériel de bivouac adapté (popotte, filtreur d’eau,…). Le prix de la tente (environ 1400 €) est un peu dissuasif. Nous recherchons donc des idées d’échanges ou de sponsoring. Sans succès pour l’instant.

Nos vélos ont quelques kilomètres au compteur et de nouvelles paires de roues leur ferait du bien. (note : a priori, la solution est trouvée 🙂 )

Nous espérons qu’un vélociste du Morbihan pourra nous aider en échange de la promotion de son magasin sur notre site web, sur la carriole,…

 

Sinon, nos expériences passées nous ont permis de prendre conscience de nos besoins principaux lorsque nous sommes en itinérance et lorsque nous sommes sédentaires.

Nous pouvons assumer une grande partie de ces besoins par nous‐même, de diverses façons, mais nous apprécions les aides financières qui nous soulagent d’une certaine charge ou de travail notamment pour :

– Assumer les besoins « vitaux » pour la préparation du voyage, en particulier manger une nourriture saine et équilibrée,

– Prendre en charge les besoins médicaux : des soins dentaires, ophtalmologiques, ostéopathiques et médicaux (au moins pour les vaccins et pour préparer la trousse à pharmacie),

– Subvenir aux mises à jour des formalités administratives (carte nationale d’identité, passeport, adresse postale en France, assurance maladie internationale,

– Prévoir une remise en état de nos vélos en les adaptant pour une longue itinérance,

– Les besoins pendant le voyage : voir les enfants de Damien une fois par an en les invitant à l’endroit où nous nous trouverons.

Ces besoins peuvent être assouvis par des moyens financiers, mais nous apprécions aussi les échanges directs, surtout quand ils sont « gagnant‐gagnant ».

N’hésitez pas à nous contacter !


Merci

Évidemment, nous sommes accompagnés par plein de bonnes volontés.

Nous tenons avant tout à remercier nos familles respectives et nos amis qui nous soutiennent et nous aident de diverses façons : soins et attentions pour Auriane, administration et logistique pendant le voyage, accueil, fêtes, soutien moral, conseils …

 


Alré Bio

Le magasin Alré Bio d’Auray nous aide à lutter contre le gaspillage alimentaire en nous faisant profiter de ses « pertes ». Ces aliments complètent notre potager et nous permettent ainsi de manger bio et équilibré !

Et pour notre départ, le magasin Alré Bio d’Auray nous offre généreusement de quoi subvenir au besoin en nourriture bio d’Auriane pour tout le voyage et un assortiment d’huiles essentielles pour prendre soin de nous. Quelle délicate attention ! Merci beaucoup !


A La Cabane, Réjane et Nicolas nous ont accueilli depuis 1 an et demi dans une superbe petite maison dans la prairie, un mobilhome entièrement refait en bois. Quel bonheur !

 


Le site Cyclo-randonnée nous accompagne dans le choix de notre équipement.

Ce site est un spécialisé dans le matériel pour le voyage à vélo, il propose des sacoches, des remorques, de quoi équiper un vélo pour le voyage, etc…

Nous y avons trouvé en plus de très bons guides pratiques et des comparatifs pour nous aider.

Nos vélos avant…

Comment seront-ils après ?

 

 

 

 

 


Grâce à l’énergie de Sandrine et aux compétences de Yves, les Cycles Chedaleux à St Avé nous permis de trouver les meilleures pièces pour améliorer l’état de nos vélos vieillissants.


Solène a fait quelques dessins pour illustrer nos communications, et en particulier la base de ce dessin qui nous sert de logo pour notre voyage sur les affiches par exemple. Elle concrétise ses ambitions au lycée Charles Augustin de Coulomb d’Angoulême, et nous lui souhaitons la réussite qu’elle mérite.

Merci Solène !


Isabelle Teste, plasticienne talentueuse et engagée, a confectionné un poches-drapeaux des 196 pays présents l’occasion de la COP 21 au Bourget en découpant et cousant solidement de vieux sacs plastiques, afin d’accueillir les messages des enfants qui ont répondus au projet de Delphine Grinberg « Mesdames et Messieurs les Chefs d’Etats , les enfants ont quelque chose a vous dire« .

Elle a été ravie de nous prêter ces drapeaux pour les rencontres internationales d’Esperanto de Plouezec (22) en août 2017. Nous l’avons aussi utilisé lors de la présentation de notre projet à La Cabane de Mériadec (56).

À notre demande, elle nous a en plus généreusement fabriqué les 3 drapeaux de notre voyage, que nous avons inaugurés lors de la journée « Paris sans voiture » le 1er Octobre 2017.


Nous souhaitions encourager et aider des familles à s’essayer au cyclocamping . Afin qu’un maximum de personnes puissent nous accompagner, nous voulions les aider à préparer leurs vélos.

Deux ateliers collectifs de réparation et équipement des vélos sont prévus les 8 et 29 Avril 2018.

 

A ces occasions, pour fournir des sacoches et autres équipements à ces parents et enfants, nous avons sollicité les membres du club cyclotouriste de l’Abeille de Rueil Malmaison. Ils ont répondu à notre appel au delà de nos espoirs !

Un grand merci à Jean-Paul Fouchard, Anne-Marie Boisselle, Bernard Seguier et Jean-Pierre Smith qui nous ont fait don de sacoches de guidon et de sacoches arrières, de petits matériel (bidons, porte-bidons, pédales, éclairages…) et d’une remorque monoroue équipée de son sac étanche !


Nos roues très fatiguées vont pouvoir prendre leur retraite bien mérité.

En effet, grâce à la Syklett (cf : L’abri Syklett nous accueille), j’ai pu récupérer 4 jantes Rigida ZAC 2000 des vélos de la poste réformés (les « gros » vélos jaunes). Avec un peu de patience et de volonté, j’ai pu confectionner deux roues avant (moyeux Shimano M570 et 36 rayons DT Suiss Alpina III).
Pour les roues arrières (plus compliquées à fabriquer car les rayons ne sont pas de la même tailles d’un coté comme de l’autre), Arnaud Letellier se propose de nous les confectionner dans les Ateliers de la Fourmi à Beaugency :
http://www.lesateliersdelafourmi.org/
https://www.facebook.com/ateliersdelafourmi/
Nous pourrons alors les monter quand nous passerons à Beaugency, sur le tracé de la Loire à Vélo de l’EuroVélo6.

Ginette Martin a énormément contribué à la rédaction des pages en esperanto du site ! Elle nous a vraiment aidé tant d’un point de vue temporel que du point de vue de la langue.
Multe dankon Ginette !